Le château de Rochemaure

LES TÉMOINS DU PASSÉ

LE CHÂTEAU DE ROCHEMAURE

Le château de Rochemaure

 

Blason de la ville de Rochemaure

TYPE : ancien château fort.

STYLE : médiéval.

NOM COURANT : Château de Rochemaure.

ÉPOQUES : Moyen Âge.

PÉRIODES DE CONSTRUCTION : XIIème et XIIIème siècles.

DESTINATION INITIALE : défensive.

DESTINATION ACTUELLE : ouvert à la visite.

PROPRIÉTÉ : de la commune.

ÉTAT DE CONSERVATION : ruines.

PROTECTION : le château avec les deux murs d’enceinte et la tour du Guast sont classés Monuments Historiques par arrêté du 22 mars 1924.

COMMUNE : Rochemaure.

DÉPARTEMENT : Ardèche.

RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes.

LOCALISATION :

Rochemaure est une commune française située dans le département de l’Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans l’ancienne région historique du Vivarais. Elle se trouve à 30 kms de Privas (Ardèche), et à 6,3 kms de Montélimar (Drôme). Ses habitants sont appelés les Rupismauriens.

Le nom « Rochemaure » tire son origine du latin « Roche Noire », qui désigne la pierre de basalte avec et sur laquelle le village et le château sont érigés. Le vieux village a été construit autour de la voie romaine d’Antonin le Pieux. Le château de Rochemaure surplombe la ville, et se trouve à une courte distance à pied. On peut aussi s’y rendre en voiture.

ROCHEMAURE

Rochemaure est une cité médiévale chargée d’histoire. Sa situation géographique dans la Vallée du Rhône, en mitoyenneté avec deux départements (Drôme et Ardèche) séparés par le Rhône, en fait depuis fort longtemps un lieu stratégique. Ce village spécifique possède des propriétés exceptionnelles : il est situé aux pieds des monts du plateau du Coiron et d’un volcan très ancien : le Chenavari. C’est l’un des villages ardéchois où les traces du passé sont omniprésentes, et qui a un patrimoine historique de choix, avec notamment les ruines du château éponyme du XIIIème siècle.

LE CHÂTEAU

HISTORIQUE

EN BREF… Le site fut occupé dès l’époque préhistorique, et les Romains en firent un oppidum (ville fortifiée, souvent en hauteur).

Le donjon a été construit au XIIème siècle par la famille Adhémar de Monteil. Le logis seigneurial date du XIIIème siècle.

Si le château a été abandonné vers 1730, l’habitat s’est maintenu et a été remanié au cours des périodes prospères (de 1730 à 1792, et à la fin du XIXème siècle, avec le ver à soie).

Entre 1120 et 1140, le donjon est construit au sommet d’un pic volcanique par le fils d’Hugues Adhémar de Monteil.

En 1209, une « négociation » auprès de l’évêque de Viviers permet à Giraud Adhémar de conserver la seigneurie de Rochemaure.

Le XIIIème siècle voit la construction de la maison seigneuriale au nord du donjon, ainsi que l’élévation d’un rempart cernant le village (fortifié par l’édification de tours), et d’un rempart pour le village bas.

En 1226, Giraud Adhémar, seigneur de Montélimar et du castrum de Rochemaure, est cité dans un texte concernant une exception de charge envers les habitants de Viviers.

Le château va successivement changer de propriétaires :

– jusqu’en 1359, il appartiendra à la famille Adhémar de Monteil, seigneurs de Rochemaure. (Jusqu’en 1440 il sera une demeure seigneuriale, et jusqu’en 1630 la résidence des gouverneurs).

En 1598, le nouveau gouverneur Jacques d’Hilaire fait construire un nouveau château, celui de Joviac. Et en 1630, l’ancien château est abandonné.

– jusqu’en 1694, il passera dans les mains des Levis-Ventadour.

– en 1730, le prince Hercule de Rohan décidera d’en vendre la toiture pour couvrir une grange.

– jusqu’en 1784, il sera la propriété des Rohan-Soubise.

– jusqu’en 1912, celle des Garnier des Hières.

– Jusqu’en 1974, celle des Massin de Miraval. A cette date le château, en ruine, sera transmis à la commune pour un franc symbolique.

LES VESTIGES DU CHÂTEAU

Le château de Rochemaure a été construit sur un filon de lave volcanique appelé « dyke ». La citadelle, en ruine, comprend un donjon bâti en tour pentagonale, une maison seigneuriale (du XIIIème siècle), et des remparts de Galade qui se terminent par la tour de Bise. Et en contrebas, la tour du Guast, qui est flanquée de deux tours de défense et d’un corps d’habitation.

Il y a sept millions d’années, le Coiron et Rochemaure furent le siège d’une intense activité volcanique. Le sol se fissura et laissa couler la lave, formant ainsi des cheminées volcaniques appelées « dykes ».

Le château de Rochemaure

C’est sur un de ces « dykes » qu’au XIIème siècle François Lambert Adhémar de Monteil, seigneur de Montélimar, fit construire le château médiéval de Rochemaure.

Maison d’Adhémar

Il faut se rendre au pied de ce magnifique donjon, formé d’une tour carrée surmontée d’une tour pentagonale si bien conçue, qu’aucun ennemi n’a jamais réussi à s’en emparer. 

VUES EXTÉRIEURE DU CHÂTEAU

Le château fut probablement construit par les Adhémar de Montélimar entre le XIème et le XIIème siècles. Le bourg castral et les tours qui ont subsisté formaient autrefois un seul ensemble : le castrum fortifié.

Aujourd’hui, seuls les vestiges du château et son donjon se dressent encore au-dessus du Rhône, et le bourg fortifié, qui est toujours habité, se présente comme le gardien de l’ancienne forteresse…

LES FORTIFICATIONS

NB : Ce qui caractérise Rochemaure, ce sont les pierres noires et les pierres blanches, le basalte volcanique et le calcaire sédimentaire. Les pierres taillées sont toutes blanches car le calcaire est plus tendre ; les murs sont en général plutôt en basalte parce que le basalte est plus solide.

LES REMPARTS

LE DONJON & LE LOGIS SEIGNEURIAL

Le donjon fait quarante mètres de hauteur. Il est constitué d’une tour carrée comme on les construisait au début du XIIème siècle. Il est surmonté d’une tour pentagonale qui date de la fin du XIIème siècle. Le donjon ne possédait pas d’ouverture au rez-de-chaussée ; on y entrait par une porte qui se situait au premier étage.

De nos jours, un escalier intérieur permet d’accéder à la terrasse qui se trouve au pied de la tour polygonale. Il est construit en moellons de basalte noir ; on remarque que seuls les chaînages d’angle sont en calcaire clair, car ils sont plus faciles à tailler.

UN PROBABLE ANCIEN FOUR…

LA CHAPELLE NOTRE-DAME DES ANGES

Elle a été construite au XIIIème siècle et remaniée au XVIIème siècle. Elle subira de nombreux dommages en 1567, au cours des Guerres de Religion. Elle ne retrouvera sa fonction et accueillera à nouveau un culte qu’en 1596.

Elle sera à nouveau abandonnée à partir de 1865, et tombera inexorablement en ruine.

En 1958, le campanile est délabré et les mauvaises herbes envahissent l’édifice.

Il faut attendre les années 1960 pour qu’elle soit restaurée et remise en état.

L’édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1971.

LA TOUR DU GUAST

LE PANORAMA

Le château, accompagné de ses deux murs d’enceinte et de la tour du Guast, fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 22 mars 1924.

Sources :

Mes photos

Photos publiques Facebook

Sources Google Maps

https://museedupatrimoine.fr/chateau-de-rochemaure-ardeche/3398.html

http://www.patrimoineaurhalpin.org/cartes/commune-de-rochemaure/

https://www.intramuros.org/alba-la-romaine/decouvrir/4713

http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/chateaux-ardeche-chateau-a-rochemaure-chateau-de-rochemaure.html

https://www.patrimoine-ardeche.com/visites/rochemaure.htm

 

 

Donnez votre avis sur l'article

commentaire(s)

Ecrit par le .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge