Connaissez-vous vraiment Abraham Lincoln ?


Jeunesse

« Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. » Abraham Lincoln.

Abraham Lincoln (surnommé Abe) est le fils d’un pionnier du Kentucky. Son père, Thomas Lincoln, nommé Abraham, était un simple charpentier illettré, et sera tué par les indiens en 1786. Sa mère, Nancy Hanks, meurt alors qu’il a à peine dix ans. C’est dans l’Indiana et le Kentucky qu’il passera son enfance ; « une région dure, peuplée d’ours et d’animaux sauvages. » dira-t-il plus tard. Il est avide de connaissances ; autodidacte, il forge l’essentiel de son savoir par la lecture. Il sera successivement employé de ferme, postier, magasinier, puis s’engagera dans la milice pour aller combattre les indiens de Black Hawks.


Carrière

« Une maison divisée contre elle-même ne peut rester debout. Je crois que ce régime de mi-esclavage mi-liberté ne peut demeurer de façon permanente. Je ne pense pas que l’Union sera dissoute, je ne pense pas que la maison s’écroulera, mais j’espère bien qu’elle cessera d’être divisée.» Abraham Lincoln.

abraham-lincoln-guerre-histoireEn 1836, il commence des études de droits ; grâce à sa persévérance et à des efforts permanents, il devient avocat. La même année il contracte la syphilis. C’est à Springfield, dans l’Illinois, qu’il exerce sa profession et devient itinérant. Son métier d’homme de loi contribue à faire de Lincoln un avocat probant. Il est réputé pour être brillant et honnête. Très attiré par la politique, il est élu lors des élections législatives de l’Etat en 1834. Il y siègera jusqu’en 1840. Ses discours éloquents sont persuasifs et impressionnent. Il devient un politicien affirmé, en parallèle à la fonction qu’il occupe au barreau. Il est réélu à quatre reprises à la Chambre de l’Illinois. Il postulera ensuite pour l’accession à la Chambre des représentants des Etats-Unis à Washington D.C. Dès son élection, en 1846, il affirme ses idées anti-esclavagistes ; son influence ne cesse de grandir, il se fait remarquer du public. Il siégera au Congrès fédéral à partir de la fin de 1847. Son opposition à la guerre contre le Mexique, qu’il juge inconstitutionnelle et injuste, provoque un désaveu de la part de ses électeurs. Ses idées sont jugées antipatriotiques. C’est ce qui le décidera à ne pas demander le renouvellement de son mandat.
Il faut noter que lors de cette guerre, Jefferson Davis, futur Président de la Confédération, aura un comportement opposé à celui de Lincoln, et sera considéré comme un héros militaire.


Vie familiale

Le 4 novembre 1842, Abraham Lincoln épouse Mary Todd, issue d’une riche famille de banquiers du Kentucky, propriétaire d’esclaves. De cette union naîtront quatre enfants, tous nés à Springfield dans l’Illinois :

  • Robert Todd (1er août 1843- 26 juillet 1926).
  • Edward Baker (10 mars 1846-1er février 1850).
  • William Wallace (21 décembre 1850-20 février 1862).
  • Thomas « Tad » (4 avril 1853-16 juillet 1871).

Campagne présidentielle de 1860

« Un bulletin de vote est plus fort qu’une balle de fusil.» Abraham Lincoln.

Abraham Lincoln semble être le candidat tout désigné du nouveau Parti Républicain. Il est choisi pour le représenter, et les élections du 6 novembre 1860 en font le 16ème Président des Etats Unis. Grâce aux dissensions au sein des Démocrates, il arrive en tête des suffrages avec 39,9% des voix. Il bat ainsi les autres candidats : Stephen A. Douglas (29,5%), John C. Breckenridge (18,1 %) et John C. Bell (12,5 %). Son élection entraîne immédiatement les Etats du Sud à faire sécession. Quelques jours après la cérémonie d’investiture qui a lieu le 4 mars 1861, à Washington, la Civil War débute.


La guerre est déclarée !

« En donnant la liberté aux esclaves, nous assurons celle des hommes libres.» Abraham Lincoln.

abraham-lincoln-photo-portrait-borghino

agrandir


La guerre civile

« La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. » Abraham Lincoln.

Peu après l’élection, et dès le 20 décembre, la Caroline du Sud fait sécession… Six autres Etats suivront successivement et formeront les Etats Confédérés d’Amérique.

Le 18 février 1861, Jefferson Davis est désigné comme premier Président de la Confédération. Dès mars 1861, Abraham Lincoln affirme que l’Union des Etats-Unis ne peut être brisée.

Le 15 avril 1861, il fait appel à 75 000 volontaires pour réprimer l’insurrection. Ce qui entraîne aussitôt la sécession de quatre autres Etats.

Avant l’Appel du 15 avril :

  • Caroline du Sud : 20 décembre 1860
  • Mississipi : 9 janvier 1861
  • Floride : 10 janvier 1861
  • Alabama  : 11 janvier 1861
  • Géorgie : 19 janvier 1861
  • Louisiane : 26 janvier 1861
  • Texas : 1er février 1861

Après l’appel du 15 avril :

  • Virginie : 17 avril 1861
  • Arkansas : 6 mai 1861
  • Tennessee : 7 mai 1861
  • Caroline du Nord : 20 mai 1861

12 avril 1861, le bombardement de Fort Sumter dans la baie de Charleston, en Caroline du Sud, marque le début de la Guerre.


Présidence

abraham-lincoln-portrait-photo-journal1861

  • 4 mars : Abraham Lincoln est investi en tant que 16ème Président des Etats-Unis.
  • 12 avril : bombardement de Fort Sumter dans le port de Charleston. La garnison, sous les ordres du commandant Anderson, refuse de quitter ses positions qui se trouvent en territoire confédéré. Début de la Guerre civile.
  • 15 avril : Lincoln fait appel à 75 000 volontaires pour se battre contre les Etats en rébellion.
  • Fin avril : Lincoln ordonne le blocus des ports sudistes, et interdit tout commerce avec eux.
  • 21 juillet : première bataille de Bull Run. (victoire sudiste)

1862

  • 27 janvier : début des opérations militaires ordonnées par le nouveau président.
  • 17 mars : Mc Clellan commence la campagne péninsulaire.
  • 23 mars : succès de la campagne de la Vallée de la Shenandoah du général Jackson.
  • 6 avril : bataille de Shiloh. (victoire à l’arrachée du Nord).
  • 26 avril : la Nouvelle Orléans est occupée par les yankees.
  • 20 mai : signature de la loi du Homestead Act. Celle-ci permet à toute famille de revendiquer la propriété de son terrain, si elle peut justifier qu’elle l’occupe depuis cinq ans. Cette loi jouera un rôle déterminant lors de la conquête de l’Ouest.
  • 19 juin : première ébauche rédigée sur la proclamation d’émancipation des esclaves.
  • 26 juin-7 juillet : bataille des sept jours ; l’armée de Mc Clellan est refoulée.
  • 1er juillet : création de l’impôt sur le revenu afin de trouver les fonds pour le financement de la guerre.
  • 2 juillet : Morrill Land-Grant Colleges Act : série de lois américaines, établissant des dons de terrains fédéraux dans chaque Etat, dans le but d’instituer la création de collèges universitaires.
  • 22 juillet : proclamation d’émancipation des esclaves.
  • 30 août : seconde bataille de Bull Run (victoire sudiste).
  • 17 septembre : bataille d’Antietam (indécise). Lee est stoppé dans l’invasion du Maryland.
  • 13 décembre : bataille de Frédericksburg (victoire sudiste).

Décembre 1862, discours au Congrès : « Les dogmes du passé ne nous préservent pas des orages du présent. Notre situation est nouvelle, il nous faut penser et agir en novateurs. Abandonnons nos illusions, et alors nous pourrons sauver notre pays. Mes chers concitoyens, nous ne pouvons échapper à l’Histoire, l’épreuve ardente que nous traversons nous vaudra l’honneur ou l’opprobre jusqu’à la dernière génération. Nous affirmons être pour l’Union, le monde n’oubliera pas nos paroles. En donnant la liberté à l’esclave, nous avons garanti la liberté de l’homme libre. Tout aussi honorables dans ce que nous donnons que dans ce que nous préservons, nous sauverons noblement ou nous perdrons indignement le dernier et le meilleur espoir sur terre. » Abraham Lincoln

1863

  • 1er janvier : les esclaves sont émancipés.

1er janvier 1863 « Aujourd’hui, 1er jour de janvier de l’an de notre Seigneur 1863, toutes les personnes réduites en esclavage à l’intérieur d’un Etat, ou d’une certaine partie désignée d’un Etat dont la population se trouvera en rébellion contre les Etats-Unis, seront libres à jamais. » Abraham Lincoln

  • 2-4 mai : bataille de Chancellorsville (victoire sudiste).
  • 20 juin : la Virginie-Occidentale devient le 35ème état des Etats-Unis.
  • 1-3 juillet : bataille de Gettysburg (victoire nordiste).
  • 4 juillet : prise de Vicksburg par les troupes du général Grant.
  • 20 septembre : bataille de Chickamauga (victoire sudiste).
  • 3 octobre : Lincoln institue la fête nationale de Thanksgiving au dernier jeudi de novembre.
  • 19 novembre : inauguration du cimetière national situé sur le champ de bataille de Gettysburg. Lincoln y prononce son célèbre discours.
  • 8 décembre : Lincoln fait connaître son plan de Reconstruction.

 


Discours d’Abraham Lincoln à Gettysburg le 19 novembre 1863 :

Il y a 87 ans, nos pères ont donné naissance sur ce continent à une nation nouvelle, conçue dans la liberté, et fondée sur la conviction que tous les hommes sont créés égaux. Aujourd’hui, nous sommes engagés dans une grave guerre civile, dont l’issue dira si cette nation, ou toute autre nation fondée sur les mêmes principes, est capable de vivre. Nous sommes réunis sur un des grands champs de bataille de cette guerre, dans l’intention d’offrir une partie de ce sol, comme dernière demeure, à ceux qui ont donné leur vie, pour que vive leur nation. Il est à la fois juste et approprié qu’il en soit ainsi. Mais en vérité, il ne nous appartient pas, à nous, de consacrer ou de sanctifier ce sol. Les braves, vivants ou morts qui ont combattu ici, l’ont consacré bien au-delà de notre pauvre pouvoir. Le monde ne se souviendra pas longtemps de ce qu’ici nous aurons dit, mais il n’oubliera jamais ce qu’ils ont accompli ici. A nous qui vivons, de nous consacrer à l’œuvre inachevée qu’ils ont si noblement engagée. A nous de nous consacrer à cette grande tâche qui reste devant nous, en puisant dans l’exemple de ces morts, un dévouement accru à la cause qu’ils ont servie, jusqu’aux limites du sacrifice. A nous de nous engager ici, à ce que ces morts ne soient pas morts en vain, que cette nation, conduite par Dieu, connaisse une nouvelle naissance de la liberté, et que le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple, ne disparaisse pas de cette terre.

Abraham Lincoln


abraham-lincoln-histoire.1864

  • 12 mars : Lincoln nomme le général Grant Commandant en chef des Armées de l’Union.
  • 5 mai-3 juin : batailles de la Wilderness, de Spotsylvania et de Cold Harbour.
  • 7 juin, Lincoln est désigné, par la convention nationale du parti républicain, candidat à sa propre réélection.
  • 2 septembre, Atlanta est occupée par Sherman.
  • 8 novembre, Lincoln est réélu pour un second mandat.

1865. Second mandat.

  • 3 février : conférence de Hampton Roads (échec de la tentative de paix entre les deux belligérants).
  • 4 mars : investiture d’Abraham Lincoln pour un 2ème mandat.
  • 9 avril : capitulation de Lee à Appomatox.
  • 14 avril : « Sic semper tyrannis ! » (Ainsi en est-il toujours des tyrans !) Assassinat de Lincoln au théâtre Ford à Washington, alors qu’il assiste, en compagnie de sa femme Mary Todd, à une représentation de la pièce « Notre cousin d’Amérique ». Il est abattu par un acteur sympathisant sudiste, John Wilkes Booth, qui s’écriera en s’enfuyant : «Sic semper tyrannis ».
assassinat-president-abraham-Lincoln

agrandir


Lors de sa campagne électorale de 1860, Lincoln avait ouvertement fait part de ses intentions. Il était évident, aux yeux de tous, que son principal objectif résidait dans le maintien de l’Union. Il avait néanmoins clairement affirmé, au cours de plusieurs déclarations, son opposition à l’esclavage au nom des principes moraux. Si selon certains critiques, sa principale priorité, demeurait la restauration de L’Union et non les droits civiques des esclaves, il restera pour toujours dans l’histoire comme l’auteur de la Proclamation d’émancipation des esclaves.

« Si je pouvais sauver l’Union sans libérer un seul esclave, je le ferais ; si je ne pouvais la sauver qu’en les libérant tous, je le ferais aussi… Cela est ma position officielle et n’a rien à voir avec mes convictions personnelles… J’ai dit assez souvent que, selon moi, tous les hommes, partout, devaient être libres… » Abraham Lincoln.

Donnez votre avis sur l'article

commentaire(s)

Ecrit par le .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge