Les Témoins du passé – Le château du Moine-Sacristain

 

LES TÉMOINS DU PASSE

logo 

LE CHÂTEAU

DU MOINE-SACRISTAIN

 

IMG_7465 

Inscrit à l’inventaire des Monuments historiques

 

AUREC-SUR-LOIRE

Blason de la ville d'Aurec sur Loire

Blason de la ville d’Aurec sur Loire

HAUTE LOIRE, AUVERGNE

 

Blason de la Haute Loire

Blason de la Haute Loire

 

PRÉSENTATION

Surplombant la Loire, et situé à l’angle sud-ouest de la ville,  le château du Moine-Sacristain fut la demeure de l’intendant du prieur d’Aurec de 1400 à 1781. 12 moines occupèrent les lieux. Le moine sacristain avait pour fonction la gestion temporelle des biens du prieuré. Un curé et un vicaire étaient chargés de veiller au service spirituel de la paroisse. Le vicaire dépendait du prieur commendataire, et se substituait à lui pour collecter les revenus. C’était un homme de confiance, désigné pour assurer la gestion à sa place.

C’est en 1903 que l’abbé Quéreyron, ultime propriétaire du château, en fera don à la commune d’Aurec pour y installer un hospice. En 1968 une maison de retraite sera inaugurée, marquant ainsi la fin de ce que l’on appelait alors « l’ancien Hospice ». Les derniers pensionnaires, au nombre de 5 ou 6, seront transférés et le modeste mobilier de la bâtisse déménagé.

UN PEU D’HISTOIRE

L’on pénètre dans les lieux par la bâtisse en contrebas de la place des Marronniers. Cet ensemble a commencé à voir le jour vers 1350. C’est aussi à cette époque-là, que les seigneurs de La Roue édifièrent les premiers remparts autour de la petite cité d’Aurec, blottie contre son château. Le village se dessinait alors tel un quadrilatère ; il était doté d’une grosse tour qui constituait l’angle sud.

Un siècle plus tard, l’édifice se transforme et voit l’édification de la petite tour de l’escalier. Vers la fin des années 1600, l’ensemble, qui contient la grande salle, est élevé sur le sous-sol le plus ancien du château. Durant une longue période, on pénétra dans l’enceinte par une issue située dans la petite cour qui débouchait sur les rues étroites du bourg, puisque la porte d’entrée actuelle n’existait pas. Initialement, sur les remparts on n’avait percé que de très petites ouvertures. En ces temps-là, on redoutait principalement les assauts des bandes d’écorcheurs, routiers et brigands de toute sorte. Les pillards, maraudeurs et soldats en chômage isolés sévissaient dans les campagnes. Ce n’est que vers les années 1700 que l’on ouvrira, dans les murs d’enceinte, de larges fenêtres sur l’extérieur.

IMG_7440

Lire dans les chroniques médiévales : 

Mercenaires, routiers et écorcheurs au Moyen-Âge.

Les routes et les transports au Moyen-Âge.

AUJOURD’HUI

Le château est le siège de la société des « Amis du Vieil Aurec », fondée en 1966 par Monsieur Fustier. Dès lors il est baptisé « Château des Moines Sacristains », nom attribué par Monsieur Peyret-Lacombe, Secrétaire puis Président jusqu’à son décès. La société des « Amis du Vieil Aurec », qui a repris le flambeau, lutte contre le délabrement et restaure progressivement l’édifice, pour mettre en valeur ce dernier témoin du patrimoine historique public de la commune d’Aurec.

IMG_7464

LE MUSÉE

On y découvre :

– Une salle de classe 1920.

– Une salle de vêtements, lingerie, accessoires 1900 et machines à coudre.

– Un espace rural : cloutier, sabotier et menuisier.

– Une cuisine ancienne et sa cheminée monumentale du 16ème siècle.

– Une tour d’escalier du 16ème siècle.

– Une galerie et deux salles d’expositions, avec de remarquables plafonds à la française et des cheminées datant du 16ème et 17ème siècle.

– Un espace religieux entièrement réaménagé, avec la crèche ancienne de l’église Saint Pierre d’Aurec, et certains objets de dévotion de la maison de la Béate d’Ouillas.

– Un musée de la vigne et du vin.

– Un espace communication : radios et téléphones anciens, télévision, cinéma…

– Une salle des maquettes de monuments anciens.

PLACE DES MARRONNIERS

Face au Château du Moine sacristain se dresse, témoin d’une autre époque, le monument aux morts d’Aurec-sur-Loire.

 

Blason de l'Auvergne

Blason de l’Auvergne

 

Donnez votre avis sur l'article

commentaire(s)

Ecrit par le .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge