Les Zouaves, un corps à part !

zouave-MERY-Théophile-1886-1949

MERY Théophile 1886-1949
5ème bataillon du 4ème régiment de Zouaves.
Blessé à l’épaule lors de la bataille du Chemin des Dames.

1914-1918

Les Zouaves prennent part à la première Guerre Mondiale. Le plan de mobilisation prévoit un corps de (R.M.Z) « régiments de marche des Zouaves », ce qui permet de laisser en Afrique du Nord une unité de dépôt correspondante.
D’autres régiments incorporent des Zouaves et des Tirailleurs, (R.M.Z.T).

En août 1914, les bataillons alignés sur le front proviennent des quatre régiments d’active. Le 2ème régiment de marche sert alors au Levant (Proche et Moyen Orient).

Un costume sur mesures ?

armée-française-zouave-histoire-borghinoJugé par l’Etat Major trop voyant et inadapté aux combats sur le front occidental, l’uniforme du Zouave et du tirailleur est réformé. La tenue en drap kaki « moutarde » est adoptée dès 1915. Seules la chéchia et la ceinture de laine bleue permettent de discerner les unités de zouaves des autres corps. Il en est de même pour les pattes de collet de fond kaki à soutaches et numéros garance.
Il s’avère que l’uniforme du Zouave est assez inconfortable. Il est composé comme suit :

  • Un fez ou (chéchia) avec un gland coloré, rouge, jaune, bleu et vert.
  • Un turban.
  • Une veste courte sans boutons.
  • Une large ceinture de toile longue de trois mètres enveloppant la taille.
  • Des culottes bouffantes plissées.
  • Des guêtres blanches.
  • Des jambières.

Si l’uniforme du Zouave ne convenait pas sur le front occidental, il était particulièrement adapté au climat chaud algérien. Les culottes bouffantes permettaient une meilleure aération que les pantalons serrés, et les vareuses courtes étaient plus fraîches que les chemises en laine des uniformes européens.

Régiments de zouaves de l’armée française en 1914.
Signes et distinctions.

 

  • zouaves-borghino-histoire1er régiment de zouaves : formé en 1852, dissout en 1949 et reformé pendant la période 1956-1960. A reçu la Croix de guerre 1914-1918 (5 palmes et une étoile vermeille) et la Croix de guerre 1939-1945 (2 palmes).
  • 2ème régiment de zouaves : formé en 1852 et dissout en 1962. A obtenu la Légion d’honneur lors de la bataille de Magenta, la Croix de guerre 1914-1918 (5 palmes et une étoile d’argent) et la Croix de guerre 1939-1945 (2 palmes).
  • 3ème régiment de zouaves : formé en 1852 et dissout en 1962. A obtenu la Légion d’honneur lors de la bataille de San Lorenzo, au Mexique en 1863, la Croix de guerre 1914-1918 (6 palmes) et la Croix de guerre 1939-1945 (2 palmes).
  • Régiment de zouaves de la garde impériale : formé en 1854, devenu le 4ème régiment de zouaves en 1870 et dissout en 1962. A obtenu la Légion d’honneur, la Croix de guerre 1914-1918 (7 palmes) et la Croix de guerre 1939-1945 (2 palmes).
  • 8ème régiment de zouaves : formé en 1914, dissout en 1928, reformé en 1934-1940, à nouveau dissout. Il est reformé deux fois, d’abord en 1946-1956, puis durant la guerre d’Algérie (1959-1962). A reçu la Légion d’honneur et la Croix de guerre 1914-1918 (7 palmes et une étoile d’argent).
  • 9ème régiment de zouaves : formé en 1914 et dissout en 1940 ; reformé en 1943 et à nouveau dissout en 1962. A reçu la Légion d’honneur, la Croix de guerre 1914-1918 (6 palmes et une étoile d’argent) et la Croix de guerre 1939-1945 (2 palmes).

Des hommes résolus !

Eu égard au nombre de citations accordées, il est raisonnable de penser que les régiments de Zouaves, ainsi que toutes les unités d’Afrique du Nord, ont souvent participé à des assauts acharnés et meurtriers. Ces régiments ont été un grand nombre de fois exterminés, puis recomposés. Avec les Tirailleurs algériens, les Zouaves sont parmi les plus décorés de l’armée française. Viennent, juste avant eux, le R.I.C.M, régiment d’infanterie coloniale du Maroc, et le régiment de marche de la Légion étrangère.

Donnez votre avis sur l'article

commentaire(s)

Ecrit par le .

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. garbe eric dit :

    merci pour ces précisions, j ai retrouvé une pucelle du 9eme régiment de zouaves où mon grand père a fait ses classes
    mais je ne sais pas où
    est il allé en algerie? ou a t il fait ses classes en france?il est né en 1917
    je n ai aucune indication
    si vous en avez merci de me donner des precisions
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge